LE TRANSPORT MARITIME
LE TRANSPORT MARITIME  

 

Les colisages émis par les exportateurs comprennent souvent une colonne qui indique les caractéristiques de l’emballage. Il est important de bien en comprendre le sens. L’exportateur, l’emballeur sont des professionnels et il est vraisemblable que l’emballage sera adapté aux contraintes. Par contre étant le lien entre l’exportateur et l’armateur vous devez être capable de pointer les risques inhérents à certains emballages.

Pour exemple si vous recevez des caisses à clairevoie, vous devez vous assurer qu’elles supporteront d’être gerbées sur plusieurs hauteurs. Si ce n’est pas le cas, l’armateur devra en être informé.

 

 

—  Catégorie 1 : Berceaux et socles

—  Catégorie 2 : Fardeaux ou palettes ou chassis

—  Catégorie 3 : Caisses à claire-voie

—  Catégorie 4 : Caisses pleines

—  Catégorie 7 : Tourets de câbles

—  Catégorie 8 : Produits dangereux

 

—  Sans indice : Sans protection Supplémentaire.

 

—  Indice a : Protection de contact sur la marchandise.  

—  P1 : Produit anticorrosif laissant après évaporation d'un solvant une pellicule bitumeuse.

—   P2 : Produit anticorrosif laissant après évaporation d'un solvant une pellicule grasse.

—  P19 : Produit anticorrosif laissant après évaporation d'un solvant une pellicule cireuse.

—  P20 : Huile de protection anticorrosive ayant des propriétés inhibitrice en phase vapeur.

 

—  Indice b : protection contre la poussière et les ruissellements.

 

—  Indice c : pose d’un matériau barrière étanche. Déshydratant. Garantie de 3 mois.

 

—  Indice d : Pose d'amortisseurs entre les parois internes de la caisse, et le matériel.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Pierre Mompelier