LE TRANSPORT MARITIME
LE TRANSPORT MARITIME  

 

LA MANUTENTION PORTUAIRE POUR LES CONTENEURS

THC, Terminal Handling Charge. Cette charge inclus le déchargement depuis camion, le rapprochement du navire et la mise à bord.

 

LE FRET MARITIME POUR LES CONTENEURS FCL (Full container Load)

Deux types de facturation pour les conteneurs FCL.

1.    soit un taux CBR (Commodity Box Rate), la facturation est établie selon le produit chargé dans le conteneur.

2.    soit un taux FAK (Freight All Kind), la facturation est identique, quelque soit le type de marchandise chargée dans les conteneurs.

Au-delà de ce principe, le calcul du fret tiendra compte du type de conteneur, 20’ ou 40’ spécialisé ou non, avec surcharges ou non.

 

Les taux de bases définis par les armateurs correspondent aux différents coûts de transport tels que calculés par les armateurs. Outre tous les frais inhérents à la gestion d’une ligne maritime, ils incluent les frais financiers du conteneur, les frais de gestion de la mise à disposition des vides, les frais de maintenance. Ces taux de base sont déterminés sur la base d’un conteneur 20’ ou 40’ standard.

 

 

LES SURCHARGES

 

OOG, (Out Of Gauge) Pour dépassement du volume d’enveloppe du conteneur. 

Largeur 2m40 ou hauteur  2m50

En largeur OW (over widht)

En hauteur OH (over height) 

High Cube, conteneur 40’ à 9"6 de hauteur au lieu de 8"6

Dans tous ces cas l’armateur facture une utilisation de l’espace à bord du navire supérieure à celle prévu dans son tarif de base, surcharge généralement sous forme d’une valeur par EVP (équivalent 20’) perdu :Lost slot.

 

DANGEREUX : Pour les conteneurs contenant des matières dangereuses en raison d’une gestion spécifique du positionnement à bord du navire augmentant le coût de cette gestion telle qu’elle est prévue dans le tarif de base l’armateur applique une surcharge, généralement sous forme d’une valeur par EVP (équivalent 20’).

 

Pour les conteneurs spéciaux type OT (Open Top), FR (Flat Rack). Ces conteneurs représentent 3 types de surcoût par rapport au tarif de base. Frais de maintenance plus élevée en raison des fragilités supplémentaires du matériel. Frais financiers supérieurs en raison d’une valeur plus importante de ces matériels. Frais de gestion de parc plus important. Ces matériels étant plus rares que les conteneurs standards ils nécessitent plus de mouvement à vide. Surcharge généralement sous forme d’une valeur par EVP (équivalent 20’)

 

 

LES RABAIS

SOC (shipper’s owned Container). Les conteneurs utilisés étant fournis par le chargeur, l’armateur ne peut pas prétendre aux coûts de maintenance, de frais financiers et de gestion de parc tels que ceux qui sont inclus dans son tarif de base. Il devient logique qu’il concède un rabais au chargeur. Dans le cas d’un conteneur spécialisé  type flat ou OT, il est aussi évident que les surcharges liées à ce type de conteneur ne seront pas appliquées. Par contre en cas de dépassement les surcharges adaptées s’appliqueront, y compris la surcharge High Cube.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Pierre Mompelier