LE TRANSPORT MARITIME
LE TRANSPORT MARITIME  

 

PARIS MoU

(memorandum of understanding)

                                                         Mémorandum de Paris.

 

Ce regroupement de 27 pays maritimes a pour objectif d’améliorer la sécurité maritime.

  • Allemagne, Belgique, Bulgarie, Canada, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Fédération de Russie, Slovénie, Suède.

Sont regroupés dans la notion de sécurité maritime :

  1. La prévention des pollutions marines par les navires.
  2. La sauvegarde de la vie humaine en mer.
  3. Le respect des normes de vie et de travail à bord des navires.

 

Afin d’atteindre ces objectifs des inspections sont réalisées sur les navires. Ces inspections ne peuvent être réalisées que dans les ports des pays membres. Ces inspections sont réalisées par des fonctionnaires certifiés. PSCO, Port State Control Officer.

Ces fonctionnaires dépendent en France des Affaires Maritimes.

 

Ces inspections sont réalisées selon des critères précis, l’objectif étant de s’assurer que les navires respectent les conventions internationales. Lorsqu’elles révèlent des défauts il peut être ordonnés au commandant du navire soit de les réparer immédiatement, soit dans un port désigné, soit avant une prochaine escale. En cas de non-respect de ces directives le navire peut être banni de tous les ports du Paris MoU.

 

La compilation des résultats de ces inspections permet d’initier différentes listes : liste des pays à risque, liste des navires à risque, liste des navires interdits d’escales dans les pays membres mais aussi le niveau de performance des compagnies maritime.

 

Ces listes sont consultables sur le site du Paris MoU

 

https://www.parismou.org

 

Des organisations similaires existent pour d’autres régions.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Pierre Mompelier